Les boissons

Les boissons non-alcoolisées

L'iced Americano

L’iced Americano, qui est en fait un café glacé (oui, ça sonne tout de suite moins bien), n’est à proprement parlé pas coréen. Il semblerait qu’il ait été inventé en Algérie, et les Américains sont de gros consommateurs de ce café. Mais le fait est qu’on ne peut pas aborder la Corée du Sud sans parler d’iced Americano ! Les Coréens en sont fans et en consomment notamment le matin, en allant au travail. Vous pouvez commander cette boisson ultra rafraîchissante dans n’importe quel coffee shop coréen. Il existe même des sticks tout prêts qu’on peut acheter au supermarché. Bien évidemment, ce café est (sur)consommé tout au long de l’été par nos amis les Coréens.

Le sikhye

Vous devez sans doute connaître cette boisson si vous êtes déjà allé.e dans un restaurant ou une épicerie corénne. On la retrouve dans une canette jaune un peu criarde. Il s’agit d’une boisson coréenne traditionnelle servie comme dessert. On lui prête des vertus digestives et anti-gueule de bois.

Il existe plusieurs versions qui diffèrent selon les régions, mais la base est constituée de malt et de riz. Je vous conseille de goûter le Sikhye fait maison et servi dans les restaurants. Il est beaucoup plus subtile que la version industrielle.

Le subak hwachae

Le hwachae désigne un punch de fruits ou de fleurs…mais sans alcool ! C’est une boisson ultra rafraîchissante qui est énormément consommée pendant les grandes chaleurs. La version la plus connue est celle à la pastèque (수박). Sa réalisation est très simple. Vous pouvez y ajouter quelques glaçons pour avoir quelque chose d’encore plus frais.

Cette boisson coréenne, qui ressemble plus à une sorte de fruit glacé au soda, est en général dégustée entre amis. On se retrouve autour d’une pastèque, assis sur le sol ou sur le perron d’une maison traditionnelle coréenne.

Le sujeonggwa

Il s’agit à nouveau d’un punch, mais totalement différent de celui que j’ai précédemment mentionné. Le Sujeonggwa est une boisson dessert ancestrale composée de cannelle et gingembre, assez sucrée. Autrefois très communément consommée, cette boisson coréenne est dorénavant utilisée pendant les célébrations. Néanmoins, on la consomme tout au long de l’été, et notamment pour ses vertus favorisant une bonne digestion.

Les boissons alcoolisées

Le soju

On en trouve désormais facilement dans les épiceries asiatiques et dans les restaurants coréens.

En plus, le soju est maintenant décliné en de nombreux goûts : citron, pastèque, fraise, yaourt… Il y en a pour tous les goûts, à condition qu’on aime cet alcool ! Ce qui rend aussi le soju si « mythique », ce sont les verres que l’on utilise pour le déguster. On en voit dans (presque) tous les films et dramas, et ça nous monterait presque à la tête.

Le somaek

Si vous ne le saviez pas encore, les Coréens raffolent aussi de la bière. Et comme ils adorent le soju, la bière et boire, ils se sont dit que ça pourrait être sympa de combiner ces deux boissons alcoolisées ! Ils ont ainsi inventer le somaek (so de soju, maek de maekju – bière), un cocktail que l’on voit régulièrement dans les séries et films coréens. D’apparence simple à réaliser, il faut trouver le bon équilibre entre les deux alcools pour préparer le parfait cocktail. 

Le makgeolli

Le makgeolli est un alcool de riz fermenté avec une douce saveur légèrement sucrée et est un peu effervescent. On le consomme souvent lorsqu’on mange des pajeons mais aussi lorsqu’on déguste des bingsus. Il se boit ultra frais et très facilement. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un alcool fort, il est assez traître car il se boit vraiment très rapidement. En plus, il est maintenant aussi décliné sous divers parfums. 

fr_FRFR_FR